Présentation

Une formation interdisciplinaire à réaliser en un an ou en deux ans

Grâce à une collaboration avec la Faculté des Sciences Appliquées et la Faculté d’Architecture, l’offre d’enseignement du Département de Géographie intègre un Master en géographie à orientation en urbanisme et développement territorial. Ce nouveau Master est centré sur le diagnostic territorial et la conception de projets urbains et territoriaux durables.

Cette formation est fondée sur la pluridisciplinarité, avec des enseignants issus de cinq facultés. Le Master s’inscrit dans la continuité du Bachelier en Sciences géographiques. Il est également ouvert à d’autres formations (architectes, juristes, ingénieurs, économistes, sociologues, politologues…), dans la perspective d’un enseignement décloisonné et d’un projet pédagogique reposant sur la mixité des intervenants.

Ce Master peut être obtenu de deux façons : en un an après un autre Master ou en deux ans après un diplôme de Bachelier. Le cursus en 120 crédits est accessible aux bacheliers universitaires ainsi qu’aux diplômés de certains bacheliers et masters des Hautes Écoles. Le cursus en 60 crédits est accessible aux diplômés de masters universitaires.

Des besoins croissants pour des professionnels du territoire

Les principes de l’urbanisme et du développement territorial ont connu un renouvellement profond au cours de ces dernières années. Des exigences accrues en matière de durabilité, de compétitivité et de qualité de vie appellent la mise en œuvre de réponses innovantes dans une série de domaines comme l’urbanisme de projet, le logement, la mobilité, la cohésion sociale, l’économie collaborative…

Les enjeux de la durabilité et de la compétitivité ont amené une diversification des métiers de l’aménagement du territoire, qui se traduit par un recours accru aux professionnels de l’urbanisme et du développement territorial dans les structures publiques et privées.

Le master en urbanisme et développement territorial de l’Université de Liège vise à former des professionnels capables de répondre à ces enjeux à toutes les échelles territoriales, depuis l’échelle du quartier jusqu’à l’échelle du grand territoire.

Débouchés

Plusieurs types de débouchés s’offrent à l’issue de la formation :

  • les bureaux d’études privés : projets d’urbanisme, études d’incidence, opérations de renouvellement et revitalisation urbaine, bureaux de consultance en mobilité, bureaux d’ingénierie touristique;
  • les administrations communales et régionales : urbanisme, mobilité, logement, travaux publics;
  • les intercommunales et, en particulier, les intercommunales de développement économique, les agences de développement local (ADL), les groupes d’action locale (GAL);
  • les opérateurs immobiliers, qu’ils soient publics ou privés;
  • le secteur associatif et en particulier les associations actives dans le champ de la ville et du territoire (maisons de l’urbanisme, défense de l’environnement, mobilité alternative etc.).

Informations utiles

Vous trouverez ici le programme du Master 60 crédits et du Master à 120 crédits. Les conditions d’accès au Master sont disponibles via cette page. Pour toute information complémentaire, nous vous suggérons de contacter Jean-Marie Halleux (Prof.), le coordinateur de la formation.

Pour l’inscription, il convient de se référer à la dénomination suivante pour le cursus Master en Sciences géographiques, orientation générale, finalité « Urbanisme et développement territorial »

Une réunion d’information relative au Master en urbanisme et développement territorial se tiendra le lundi 16 septembre, de 14h à 16h. Cette réunion se tiendra dans le local S39 au B37 (Institut de Mathématique, Quartier Polytech).